Téléchargez ici un testament prêt à l'emploi !

Comment faire son testament


Ecrire son testament c’est se donner les moyens :

  • d’organiser sa succession, en réglant à l’avance les questions qui ne manqueraient pas autrement de survenir et d’entrainer un éclatement de sa famille : qui héritera, quand, quoi et comment ;
  • de décider de sa dépouille (don d’organes…) et ses obsèques ;
  • de laisser un message, une dernière pensée, ses dernières volontés, à ses héritiers ;
  • d’exprimer ses convictions profondes (religieuses, politiques…).

En droit français, seul est valable un testament écrit. De plus, le testament doit être personnel, il ne peut exprimer la volonté de plusieurs personnes (couple etc.).

Quatre types de testaments existent en droit français : le testament olographe (entièrement écrit à la main), le testament authentique (rédigé et certifié par un notaire), le testament mystique (rédigé par le testateur et remis à un notaire), le testament international (applicable dans tout pays signataire de la convention de Washington, 1973).

Testament olographe

C’est la forme la plus simple, la moins couteuse et la plus répandue des testaments. Pour être valide le testament olographe doit répondre aux 3 conditions suivantes (cf. art. 970 du Code civil) :

  • Il doit être entièrement rédigé à la main, de la main du testateur même (quelque soit le support, on doit reconnaître son écriture) ;
  • Il doit être daté, par l’inscription exacte de la date ou une référence à celle-ci dans le texte même (par exemple, en ce premier jour de l’an 2009…) ;
  • Il doit être signé par le testateur.

Ce testament est le plus simple, le moins couteux et le plu répandu. Il peut cependant être risqué, dans la mesure où personne ne vérifie le testament. Celui-ci peut alors devenir caduc si, dans la forme ou le fond, il existe des absences ou des incohérences.

Pour palier à ce risque Léguer.com ©2009 vous propose de télécharger des exemples de testaments à partir desquels vous pourrez faire le vôtre, à votre rythme et en toute tranquillité. en savoir plus…
Léguer.com ©2009 propose également des services pour relire vos testaments et en assurer la cohérence et la complétude. en savoir plus…

Testament authentique

C’est la forme la plus sûre, étant donné qu’il est édifié par un acte public dans la. Il consiste en effet à (cf. art. 971 et s. du Code civil) :

  • Etablir son testament chez un notaire (qui rédige le testament avec le testateur) ;
  • Signer le testament, en présence (certifiée par une signature apposée également au testament) du notaire qui a rédigé le document, et de deux témoins (ou d’un notaire supplémentaire).

Ce type de testament est le plus long, et le plus onéreux, à établir.

Testament mystique

Cette forme n’est quasiment plus utilisée. Elle consiste à (cf. art. 976 et s. du Code civil) :

  • Rédiger le testament entièrement à la main (pas nécessairement celle du testateur) ;
  • Mettre le testament dans une enveloppe scellée, remise à un notaire qui dresse alors un acte de suscription.

Testament international

Cette forme de testament a l’avantage de s’appliquer dans tout pays signataire de la convention de Washington du 26 Octobre 1973. Elle est donc utile lorsque le testateur doute du pays dans lequel sa succession prendra effectivement effet. Elle consiste à (cf. convention de Washington du 26 Octobre 1973) :

  • Rédiger le testament, sans importances du rédacteur, du procédé ou de la langue utilisés ;
  • Signer le testament, devant deux témoins et un notaire (qui le certifient), tout en attestant connaître le contenu du testament ;
  • Le notaire dresse alors un constat, en deux exemplaires, stipulant que les formalités du testament international ont été remplies.

Ce type de testament n’assure cependant pas la validité automatique du testament quant au fond.

Pour bien rédiger son testament :

Voir tous les articles en rapport à la rédaction d’un testament.
Voir tous les articles proposant des exemples de testaments.
Voir nos services concernant la rédaction ou la relecture de votre testament.

Voir la suite de nos articles...